Vous êtes passionné de photographie et souhaitez maîtriser la prise d’images sportives ? Vous êtes au bon endroit ! Nous allons vous révéler les tenants et aboutissants de ce style de photographie, si bien qu’à la fin de cet article vous allez vous ruer vers l’évènement sportif le plus proche !

Qu’est-ce qu’un photographe sportif ?

Vous avez probablement une idée de ce qu’est la photographie sportive mais nous allons quand même vous la définir. Essentiellement, il s’agit de capturer une image fixe d’une personne en mouvement, ou autrement dit de photographier de façon séquentielle un mouvement.

Ce style de photographie inclut bien sûr l’ensemble des sports mais pas que, vous pouvez très bien décider de prendre en photo un homme qui court après son chien dans un parc, la photo rentra quand même dans la catégorie de photographie de sport et d’action. Il est important de noter que dans le cas de la prise séquentielle de clichés, il vous faudra avoir accès à un logiciel de retouche de photos.

Quel salaire pouvez-vous espérez ?

De façon générale, la photographie est plus une passion qu’une activité extrêmement rentable, et cela n’est pas différent avec la photographie sportive. Ceci étant dit, un professionnel commençant une carrière dans une agence spécialisée, telle que l’AFP (Agence Française de Presse), sera au SMIC. Mais pour arriver à ce statut, il vous faudra prouver votre expérience avec un excellent portfolio.

Selon certaines études, 15% des photographes indépendants gagnent plus que le salaire minimum et 85% moins.

De quoi avez-vous besoin pour devenir photographe sportif ?

Avant de devenir photographe sportif professionnel, certains éléments sont à prendre en considération. Vous avez besoin en premier lieu d’un équipement adapté. De la même façon que vous n’allez pas participer à un sport sans les bonnes chaussures, n’espérez pas prendre de magnifiques clichés sportifs sans le bon kit.

Pour photographier un meeting d’athlétisme par exemple, vous allez avoir besoin d’un objectif avec un zoom puissant et un trépied afin d’obtenir les images les plus nettes possibles. Au-delà des éléments techniques, vous avez également besoin d’avoir un bon sens du timing et de ne pas avoir peur de prendre des risques, particulièrement si vous souhaitez vous spécialiser dans la photographie de sport extrême. Il est en effet souvent nécessaire de se mettre dans la même situation que l’athlète pour obtenir le meilleur cliché !

Avez-vous besoin d’un diplôme ?

De la même façon que vous n’avez pas forcément besoin d’un diplôme pour devenir un sportif, le talent prime avant tout pour être photographe. Pour les rencontres sportives de petit niveau, en tant que pigiste ou Correspondant Local de Presse (CPL), un diplôme n’est pas requis. Cependant, seul les journalistes photographes de sport peuvent couvrir les évènements de haut niveau. Vous aurez donc besoin d’acquérir carte de presse, carte USJF (l’Union des Journalistes de Sport en France et accréditation pour l’événement.

3 photographes sportifs célèbres

  1. Neil Leifer : Auteur de cette image iconique de la légende de boxe Mohamed Ali, Neil considère que son succès est dû à une envie continue de s’améliorer mais également pour une grande part à la chance.
  2. Darren Heath : Photographe spécialiste de la Formule 1, la première chose que l’on voit lorsqu’on arrive sur son site est « Pour avoir une bonne photographie, il faut savoir où se placer », conseil à garder en tête si vous souhaitez devenir réputé.
  3. Gabriel Bouys: Photographe à l’AFP, il a couvert de nombreux évènements sportifs dont les Jeux Olympiques, le Dakar et la coupe du monde de foot 1998. Il a, à cette occasion, passé trois mois avec les bleus.

Allez faire un tour sur les sites et portfolios de ces photographes vous allez immanquablement être inspiré ! Nous vous souhaitons bonne chance dans la poursuite de votre carrière en photographie sportive. Avez-vous d’autres conseils à donner ? Faites-en nous part dans les commentaires.