Idées cadeaux

Comment faire de son album photo de vacances le cadeau idéal pour ses parents

Comment j’ai transformé mes photos de vacances en un cadeau pour mes parents

Mes parents ont beaucoup de photos de moi enfant mais un peu moins à l’adolescence (vive l’âge ingrat) et pas plus à l’âge adulte. Je n’aime tout simplement pas être prise en photo. En fait, la photo la plus récente qu’ils ont de moi date d’il y a à peu près cinq ans et je porte une robe de style XVIIe siècle (c’est une longue histoire…). J’ai donc décidé à Noël dernier de réparer ça en leur offrant un Livre Photo – ce qui devrait les contenter pour au moins cinq ans.

L’élaboration de mon plan a commencé bien avant Noël. À l’automne, je suis partie en vacances au Japon, un pays que j’adore et que j’ai visité plusieurs fois déjà. Pendant mes absences, mes parents sont venus s’installer chez moi et s’occuper de mon chat. Pour les remercier, j’ai décidé de documenter mon voyage avec une série de selfies secrets, jamais publiés sur les réseaux sociaux, et qui n’ont vu la lumière du jour que dans cet album.

Je me suis prise en photo devant des temples ou dans des rues anciennes. J’ai pris des selfies où je faisais face à des « attaques » de dinosaures animatroniques ou de statues à l’effigie de grenouilles samouraï. J’avais imaginé comme moment fort de l’album un cliché de moi devant le Mont Fuji et la célèbre pagode Chureito, un peu comme celle-ci :

Mais après avoir grimpé péniblement une pente assez raide pendant 20 minutes sous la bruine, le résultat fut le suivant :

Oui, c’est bien une tonne de nuages à la place du Mont Fuji.

Mes parents avaient entendu parler de toute cette histoire ; comment j’ai attendu plus d’une heure dans l’espoir que les nuages se dissipent et que mes jambes se remettent, mais ils ont réellement découvert la photo de mon visage transpirant/tout rouge le jour de Noël. Il n’y a vraiment que des parents pour aimer ce genre de photo !

Et franchement, ils l’adorent. J’ai réussi à garder mon petit secret jusqu’au matin de Noël et le résultat fut là : ils ont été complètement surpris. L’album repose maintenant sur leur table basse de salon et ils le montrent à tous leurs invités. Je pense qu’ils friment un peu des vacances de rêve de leur fille mais ils sont surtout ravis que j’ai passé deux semaines à penser à eux et à préparer leur cadeau de Noël pendant qu’ils restaient chez moi à nourrir le chat.

Un Livre Photo A3 – Ouverture à plat

Si vous vous demandez quel livre j’ai choisi, j’ai opté pour le Livre A3 – Ouverture à plat. En faisant ce choix-là, j’ai pu afficher le panorama d’une rue de Tokyo sur une double page – photographié avec mon Samsung S7, pas d’appareil photo hors de prix nécessaire ici ! – sans voir ma photo disparaître dans la pliure. Pas besoin de tenir les pages à plat pour bien regarder les photos, deux personnes peuvent le regarder ensemble facilement.

Ce grand format m’a permis d’ajouter de multiples photos à certaines pages et permettre à mes parents de ne pas plisser des yeux pour comprendre ce qu’ils regardent. Le papier de ces livres à ouverture à plat est aussi très épais – ce qui s’avère être une excellente décision vu le nombre d’amis de mes parents ayant jeté un œil à cet album !

J’ai réalisé un livre photo de 26 pages (ce qui correspond au format minimum). On peut ajouter d’autres pages mais comme je l’ai dit plus haut, je déteste voir des photos de moi et je n’ai réussi qu’à prendre une douzaine de photos à moitié convenable ! Cette année, j’offrirai à mes parents un Livre Photo du chat, il est bien plus photogénique que moi !