Photographie

The People’s Beatles : découvrez le livre événement

Il y a quatre mois, nous avons demandé aux fans des Beatles du monde entier de nous envoyer leurs photos des Fab Four. Celles prises avec leurs vieux argentiques et qui trônent dans l’entrée à côté de la photo de mariage, et celles, jaunies par le temps, et enfouies dans une boîte à chaussures dans le grenier.

L’objectif était de lever des fonds pour Nordoff Robbins, la plus grande association caritative indépendante de musicothérapie au Royaume-Uni, en créant un livre des plus beaux clichés pris par les fans des Beatles Across The Universe, accompagnés d’anecdotes de Barry Miles, le biographe officiel de Sir Paul McCartney.

Au total, plus de 1000 photos nous ont été envoyées en moins de six semaines. Les découvrir a été pour nous un plaisir incroyable et une chance inouïe. On y aperçoit Paul, Ringo, John et George sous un angle méconnu et fascinant – à travers les yeux de leurs fans. Le livre The People’s Beatles est désormais disponible à la vente ici au prix de 25€. Tous les bénéfices seront reversés à Nordoff Robbins.

Les plus belles photos de ce livre sont également présentées dans le cadre d’une exposition au Beatles Story de Liverpool, musée dédié à la vie et à l’époque des Beatles.

Une autre histoire des Beatles

Ce beau livre contient 250 photos des Fab Four, et raconte, à travers les yeux des fans, la destinée incroyable de ces quatre garçons dans le vent, du Cavern Club à Liverpool jusqu’à la folie de la Beatlemania partout dans le monde. Alors que les photos professionnelles du groupe ne montraient finalement que le côté Dieu vivant des Beatles, ces clichés intimes et inédits apportent un regard humain, bienveillant, sur quatre jeunes amis et musiciens hors-pair. Nul doute que vous aurez envie de feuilleter ce magnifique ouvrage Eight Days a Week ! Découvrez un aperçu ci-dessous de quelques unes des photos présentes dans le livre.

Et encore merci de la part de Photobox à tous ceux qui ont soutenu et participé à ce projet destiné à lever des fonds pour Nordoff Robbins.

Pour plus d’informations et pour acheter le livre, consultez le site www.peoplesbeatles.com

« Le 20 novembre 1963, ma mère et deux de ses camarades de classe ont séché les cours pour aller voir leurs idoles qui étaient en concert au Manchester Apollo. Elles n’avaient pas de billets donc elles ont dû faire la queue comme des milliers d’autres, mais très vite tout a été vendu. Munies d’un panda en peluche gigantesque à la main, elles se sont dirigées vers la sortie située à l’arrière de la salle et sont tombées sur un garde du corps qui leur a confisqué le panda et leur a fermé la porte au nez. Dévastées, mais pas abattues, elles se sont rendues au Manchester Evening News, dont les bureaux étaient à côté, et ont raconté leur histoire à un reporter. Il a tout de suite compris qu’il y avait là l’occasion d’écrire un beau sujet. Il est retourné à l’Apollo avec elles et quelques photographes et expliqué la situation. Quand l’histoire est arrivée aux oreilles des Beatles, ils ont invité ma mère et ses amies à les rejoindre dans les coulisses pour faire une photo. Elles ont même eu une place au premier rang !

Le lendemain, elles faisaient la Une des journaux de Manchester, mais l’école ne les a pas sanctionnées car les professeurs étaient trop heureux d’écouter leurs aventures ! »
Envoyée par Jacquie Graham, 1963

 

« Cette photo a été prise à Watergate Beach, où les Beatles étaient en train de tourner Magical Mystery Tour. Ma femme est au premier plan, avec le foulard. »
Envoyée par Roger Sprason, 1967

 

 

« Paul McCartney devant sa maison de Cavendish Avenue en 1967. »
Contributeur anonyme, 1967

 

 

« On a aperçu George en voiture et on a pris cette photo. Je ne me souviens plus s’il était en chemin pour aller chercher le reste du groupe ! Les Beatles logeaient au Royal Pier Hotel avec le groupe Gerry & the Pacemakers pour les six jours où ils se produisaient à l’Odeon Cinema. J’ai passé deux jours devant l’hôtel et j’ai pu avoir des autographes, et même échanger avec eux et prendre quelques photos. »
Envoyée par Sandra Woodruff, 1963 in Weston-Super-Mare