La plongée sous-marine + la photographie = un truc super cool ? On a tendance à penser que oui. Les photographies de la vie aquatique sont hyper fascinantes, nous montrant un monde presque mystique et méconnu. Et c’est pourquoi nous avons écrit ce petit guide pour les débutants. Alors, allez chercher votre tuba, votre masque et votre appareil photo, et c’est parti pour la plongée !

Qu’est-ce que la photographie sous-marine ?

Photographe sous marin photographiant une murène

Comme son nom l’indique, la photographie sous-marine implique un plongeur (mais pas forcément professionnel) emmenant son appareil photo dans l’eau avec lui pour photographier la vie sous-marine, les environs ou d’autres personnes nageant sous l’eau. Les amateurs peuvent aussi prendre un appareil photo waterproof avec eux dans la mer ou dans une piscine, ils n’ont pas besoin d’être complètement submergé dans l’eau pour prendre des photos.

Dans des scénarios plus avancés, les photos peuvent être prises depuis un véhicule submersible ou avec des appareils photo automatiques plongés dans l’eau.

Quel salaire ?

Toucher un salaire régulier en tant que photographe sous-marin n’est pas vraiment facile. La plupart des gens qui se font de l’argent dans ce domaine ont tendance à dire que la vidéo sous-marine est plus rentable à côté de leur passion pour la photographie. Filmer la vie aquatique est plus lucratif, et rien n’est pourtant garanti.

La plupart du travail que vous trouverez sera en freelance, il n’y a pas de demande constante mais des petits boulots ici et là. Pour être franc, cela sera sans doute plus une passion qu’un métier qui vous remplira les poches, et il vaudrait mieux avoir une autre activité à côté pour payer les factures.

Comment devenir un photographe sous-marin ?

Bien évidemment, vous devrez savoir comment utiliser votre appareil photo et connaitre toutes ses fonctions possibles et imaginables. De plus, il vous faudra vous entrainer à la plongée. Il sera plus facile de commencer sans votre appareil photo, de manière à être à l’aise sous l’eau. Une fois que vous maitriserez la plongée sous-marine vous aurez la possibilité de vous concentrer pour prendre la meilleure photo possible sous l’eau.

Il existe quelques astuces quand vous débutez dans la photographie sous-marine, alors écoutez les conseils des pro avant de commencer ! Il est aussi important de rappeler que vous ne pouvez pas emmener n’importe quel appareil photo avec vous sous l’eau sans protection. Il faut acheter des étuis de protection waterproof ou des appareils conçus pour aller et fonctionner sous l’eau. Il faut également avoir une passion et un peu de courage pour faire face à la vie sous-marine : aurez-vous peur en présence de requins ? Si oui, il est encore temps de changer de profession !

Quel diplôme pour devenir photographe sous-marin ?

Le diplôme PADI (Professional Association of Diving Instructors) qui vous fera passer votre baptême de plongée, entre autres, pourrait être une bonne idée pour commencer. C’est une institution reconnue dans le monde entier et parfait pour commencer. Vous pouvez trouver des cours intensifs de 3 à 4 jours, ou étaler la formation sur plusieurs jours pour moins d’intensité.

En plus de cela, il serait bon d’avoir de l’expérience en tant que photographe, alors pourquoi pas une licence en photographie pour apprendre toutes les ficelles du métier ! Un autre élément important est de développer votre portfolio au maximum pour pouvoir montrer à vos futurs clients le potentiel de votre travail.

Qui est le photographe sous-marin le plus connu ?

Si vous cherchez de l’inspiration, vous en trouverez dans le travail de Stephen Frink, photojournaliste marin de renommée, ses photos vous feront voyager à 20 000 lieues sous les mers et fascineront les petits et les grands. Son blog (en anglais), bien qu’inactif, possède de nombreuses histoires et photos à dévorer des yeux.

Alors voilà, une introduction de base sur le monde de la photographie sous-marine. Bonne chance et n’oubliez pas qu’un travail acharné porte toujours ses fruits !